EnglishFrenchItalianJapaneseSpanishSwedish

10 bonnes raisons de ne pas lire Jean-François Dalle

bdx_rais_0

 

1/L’éducation nationale m’a trop formé. Donc je ne peux pas faire une phrase inédite. Du reste, mon père était prof de français. Mon ADN est trop polissé. Je ne fais que des arabesques … Des entrechats. Si vous êtes de vrais amis, ne m’encouragez pas à minauder.

2/Au fond, je préfère de loin les armes aux livres. Lire me coûte. C’est très long et rarement bien. Non, définitevement, je n’ai pas place parmi vous. Alors, soyez logiques, ne m’acceptez pas.

3/Je crois, pour l’avoir approcher un peu, que le monde du livre, les salons en particulier, est un milieu médiocre. On y déprime ou on y bombe le torse, qu’importe. Tout ceci est bien ridicon. Si vous m’aimez un peu, ne favorisez pas mon entrée. Un VRP parmi d’autres VRP ? C’est cela que vous voulez pour moi ?

4/Les journées n’ont que 24 heures. Si vous tenez à Revue Métèque, dissuadez-moi d’écrire. La revue sera bichonnée et vous vous ôterez un concurrent. L’underground oui-oui n’existe pas. C’est chacun pour sa gueule. Alors coupez-moi l’herbe sousl’pied. Moi, c’est c’que je ferais.

5/Pourquoi écrit-on généralement ? Pour soigner une blessure, pour venger une naissance, pour corriger une beauté qui n’avait pas été offerte. Dans mon cas, je ne suis sans névrose, riche et plutôt beau. Gardez donc vos soutients à ceux pour qui c’est vital.

6/J’avais fait les beaux-Arts, je voulais être peintre. Je me suis démi. Maintenant je voudrais écrire ?! Allons donc, un peu de fierté que diable ! L’histoire ne repasse pas les plats ! Elle s’rait où la décence ? Nein ! Heraus !!! Sofort ! Meneur d’r’vue c’est déjà bien payé, j’trouve. Dégage !

7/Jean-François Dalle ? Plutôt un nom de medecin généraliste, je trouve. Un nom d’honnête homme peut-être, à la limite, mais pas un nom d’artiste ! Non, Yann Quefelec, oui, ça, ça claque !

8/J’suis assez doué pour les titres, mais après … Oui, publicitaire, en extrapolant un brin.

9/J’suis réac en littérature. J’aime en générale plus le dix-neufième-sciècle que les trucs qui sortent. Dostoëvski plus que la fille au chapeau, j’sais même plus son nom. Nothomb ! Knut hamsung plus que Bukowski. J’aime le personnage Des Esseintes, Huysmans, voyez …

10/ Nan, la littérature ce serait plus un moyen pour pécho d’la meuf. Plus de meufs, j’veux dire. Mais je sais par avance que vous avez une autre idée de la littérature. Et pi les meufs, vous avez raison, il serait temps de mettre la pédale douce. La littérature, c’est quand on a de gros besoins, qu’on est vorace. Moi, une à la fois maint’nant, en j’en change pas comme ça. J’les fait durer. Ecrivain ? Ouais, à 25 ans, j’dis pas.